Qu'est-ce que l'ISO 17025 et pourquoi devriez-vous l'appliquer dans votre laboratoire?
Partager sur vos réseaux sociaux

ISO 17025 représente la norme internationale utilisée pour les laboratoires d’étalonnage et d’essais. C’est un ensemble d’exigences qui indique à quel point leurs systèmes de management sont normalisés et comment ils sont techniquement qualifiés pour faire ce qu’ils font.

ISO / CEI 17025 fait normalement référence à une norme utilisée pour préciser les exigences que doivent respecter les laboratoires soucieux de produire des produits de haute qualité. Les exigences ont été élaborées par divers experts de laboratoire de différentes régions du monde en l’espace de 30 ans. S’assurer de la compétence du laboratoire semble être l’objectif principal de ladite norme.

Pourquoi devenir un laboratoire accrédité ISO 17025?

L’accréditation des laboratoires permet aux personnes concernées de savoir si un laboratoire est techniquement compétent pour effectuer des tâches spécifiques telles que la mesure, l’étalonnage et les tests. Il offre également la reconnaissance nécessaire à des laboratoires qualifiés, fournissant ainsi un moyen approprié permettant aux clients de reconnaître un laboratoire fiable, capable de leur fournir le type de service dont ils ont besoin.

Pour conserver cette reconnaissance, les laboratoires sont périodiquement réévalués par l’organisme responsable de l’accréditation afin de s’assurer qu’ils continuent de satisfaire aux exigences, ainsi que du respect des normes opérationnelles. On pourrait s’attendre à ce que le laboratoire participe à d’importants programmes de test des compétences qui ont lieu entre les réévaluations, en tant que moyen de démontrer la compétence technique.

Les laboratoires accrédités fournissent normalement des rapports d’étalonnage ou de test portant le LOGO de l’organisme d’accréditation, comme preuve de leur approbation.

Les clients sont censés vérifier auprès du laboratoire le type de mesures ou de tests pour lesquels ils ont été autorisés, ainsi que les incertitudes ou les plages. Cette information est normalement contenue dans la portée d’accréditation du laboratoire, qui est donnée par ledit organisme de l’accréditation. La description contenue dans le champ d’accréditation présente également des avantages pour les clients propriétaires de laboratoires en leur permettant d’identifier un service de test ou de laboratoire fiable. tous les organismes d’accréditation de laboratoires ont intérêt à faire connaître la portée de l’accréditation à tous les laboratoires accrédités, que ce soit sous forme imprimée ou en ligne.

Récemment, la reconnaissance de cette compétence exige que tous les laboratoires ayant mis en œuvre les exigences de la norme s’efforcent également d’acquérir une accréditation. L’accréditation s’apparente à une évaluation, qui comprend un personnel qualifié pour évaluer les compétences techniques. Les évaluateurs doivent bien connaître toutes les exigences de la norme.

  • Un avantage marketing

L’accréditation est également un brillant outil de marketing utilisé pour l’organisation des étalonnages, des mesures et des essais, ainsi qu’un passeport pour la soumission d’offres aux entrepreneurs qui ont besoin de laboratoires vérifiés de manière indépendante.

En tant que qualification reconnue à la fois sur le plan international et national, l’accréditation de laboratoire est un indicateur parfait de la compétence technique. Plusieurs industries, comme celles de la construction, spécifient généralement une accréditation de laboratoire pour les fournisseurs des services de test.

L’accréditation du laboratoire met en œuvre des procédures et des critères développés pour évaluer la compétence technique, rassurant ainsi les clients que l’étalonnage, la mesure des données fournies par le laboratoire ou les tests sont fiables et précis.

Plusieurs organismes d’accréditation publient également une liste de laboratoires accrédités sous leur nom, qui inclut toutes les informations nécessaires sur le laboratoire, ainsi que des informations sur la capacité de leurs tests. Cela constitue un autre moyen de vendre les services accrédités d’un laboratoire à leurs clients potentiels.

En conclusion, via un accord international, les laboratoires accrédités sont reconnus internationalement, ce qui rend leurs données acceptables sur les marchés étrangers. Cette reconnaissance même est utile pour réduire les coûts pour les exportateurs et les fabricants dont les produits sont testés par des laboratoires accrédités, en évitant le processus de réanalyse à l’étranger.

  • Les principes de l’ISO 17025

D’après l’étude de la norme et son impact sur les activités de laboratoire au cours des 12 dernières années, ces principes semblent être les forces réelles qui sous-tendent toutes les exigences ISO /CEI 17025:

  • L’exercice de responsabilité
  • La capacité
  • La méthode scientifique
  • La traçabilité de la mesure
  • L’objectivité des résultats
  • La répétabilité du test
  • La transparence du processus
  • L’impartialité de conduite

  • La capacité

Les laboratoires doivent disposer des ressources de base (personnes possédant les connaissances et les compétences requises, un environnement favorable doté des installations nécessaires, des mesures de contrôle de la qualité ainsi que des procédures) pour mener à bien la mission et produire des résultats techniquement valables.

  • L’exercice de responsabilité

Les membres de toute organisation de laboratoire accréditée ISO 17025 devraient avoir le pouvoir d’exécuter certaines fonctions tout en considérant la portée du travail, tout comme l’organisation devrait être responsable du résultat de tout travail de laboratoire.

  • La méthode scientifique

Chaque travail effectué dans le laboratoire doit être effectué dans les limites des approches scientifiques approuvées, mais en cas de divergence par rapport aux approches scientifiques approuvées, il doit être justifié d’une manière jugée acceptable par les experts du domaine en question.

  • L’objectivité des résultats

Les résultats obtenus dans le cadre des travaux d’un laboratoire doivent être basés sur des quantités dérivées ou mesurables. Les résultats subjectifs des tests doivent être communiqués par des personnes réputées qualifiées, alors que ces résultats seront identifiés comme subjectifs ou considérés comme subjectifs par les experts.

  • L’impartialité de conduite

L’effort recherché pour obtenir des résultats techniquement valables au moyen d’approches scientifiques approuvées et généralement acceptées constitue l’influence fondamentale sur les tâches des personnes qui effectuent des étalonnages et des tests de laboratoire – toute influence doit être considérée comme secondaire et ne doit donc pas primer.

  • La répétabilité du test

Le test qui a donné le résultat objectif produira toujours des résultats similaires dans la plage des écarts approuvés lors des tests futurs, ainsi que dans les limites de la mise en œuvre d’équipements, de procédures et de personnes similaires, lors de l’exécution du test précédent.

  • La traçabilité de la mesure

Les résultats produits au cours d’un processus de laboratoire doivent être définis par des systèmes reconnus issus des quantités acceptées (système SI) ou par toute autre quantité bien caractérisée.

La chaîne de mesure de comparaison existante entre toutes ces quantités connues et acceptées doit être cohérente pour un transfert fiable de toutes les caractéristiques de mesure, y compris l’incertitude, pour l’ensemble de la chaîne de mesure.

  • La transparence du processus

Tous les processus internes à un laboratoire contribuant à la production de résultats objectifs doivent permettre un contrôle interne et externe. Cela aidera à identifier et à paralyser les facteurs susceptibles d’affecter la capacité du laboratoire à produire des résultats techniquement valables, essentiellement objectifs et fondés sur diverses méthodes scientifiques.

Conclusion

Les huit principes ci-dessus peuvent ne pas couvrir tous les aspects de toutes les exigences énoncées dans la norme, mais ils sont suffisants pour éduquer les personnes travaillant dans les laboratoires à connaître les raisons qui sous-tendent une foule d’exigences. Ils pourraient également permettre aux évaluateurs d’exercer leur jugement dans l’évaluation de la conformité d’un laboratoire donné à toutes les exigences de la norme.


Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *