Comment choisir un organisme d'accréditation pour votre organisation
Partager sur vos réseaux sociaux

Compétences, expériences et crédibilité – voici certains des facteurs que votre entreprise doit prendre en compte lors de la sélection d’un organisme d’accréditation.

Vous devez mettre en balance certains aspects de votre entreprise avec des facteurs émanant d’un organisme de certification. En fin de compte, la décision aura un impact sur l’avenir de votre entreprise.

Voici les facteurs à considérer:

l’accréditation

Un organisme central accrédite des organismes pour assurer la préservation des principes de certification.

Seuls les organismes de certification «accrédités» peuvent vérifier les processus et les systèmes de management d’une autre organisation. Cela garantit donc un audit impartial et robuste.

Compétences et expériences 

L’accréditation de l’organisme atteste déjà de sa compétence en tant qu’organisme de certification.

Des employés formés et compétents forment une organisation efficace. Le personnel d’un organisme de certification doit être compétent et expérimenté pour exécuter des activités importantes dans le cadre d’une accréditation.

C’est donc une garantie que les auditeurs et les évaluateurs d’un organisme sont bien formés. Un évaluateur compétent et expérimenté contribuera à rendre votre système de management plus efficace.

Normes ISO

Il est essentiel qu’un organisme de certification puisse effectuer un audit par rapport aux normes pertinentes requises par votre entreprise.

Par conséquent, vous devez vérifier si l’organisme dispose d’un bon portefeuille pour évaluer les entreprises en fonction de normes particulières.

Réputation et nom de marque

Certains organismes de certification ont un logo ou une marque hautement identifiable. Vous pouvez inclure cette marque sur les articles de papeterie et le marketing de votre entreprise.

En termes de réputation, il est sage de vérifier les commentaires des fournisseurs, des clients et même des concurrents sur leur expérience avec les organismes de certification.

Ainsi, un organisme de certification avec de bonnes critiques et une image de marque de confiance peut aider à prendre une décision éclairée.

De même, un organisme de certification réputé peut vous aider à ouvrir la porte à des partenaires commerciaux potentiels et à la croissance de votre entreprise.

Couverture

La certification ISO est reconnue dans le monde entier. Les clients, les fournisseurs, les parties prenantes et les partenaires potentiels considèrent même la certification comme base pour leurs futures transactions commerciales.

Même si un organisme de certification local a évalué votre entreprise, la reconnaissance mondiale associée à une certification ISO atteindra même d’autres pays.

Études de cas

La plupart du temps, les organismes de certification développent des études de cas pour leurs clients passés et actuels. Vous pouvez demander une ou deux études de cas pour vous aider à évaluer les capacités de votre entreprise.

Valeurs organisationnelles

La vérification des références et de l’offre d’un organisme de certification est cruciale. Toutefois, votre entreprise doit également déterminer si leurs services et leur nature sont adaptés aux valeurs de votre organisation.

Style et culture

Il est essentiel que l’auditeur comprenne la culture et le style de votre entreprise. Les entreprises ne devraient pas avoir peur d’un évaluateur. Les évaluateurs et les auditeurs peuvent devenir des alliés. Ils pourraient également vous aider à apporter des modifications à l’amélioration constante de votre entreprise.

L’état de préparation

Le calendrier dépendra de votre organisme de certification choisi. De même, la lisibilité de votre entreprise peut avoir un impact sur le planning. La documentation joue également un rôle crucial dans votre préparation.

C’est pourquoi les employés doivent être conscients de la certification. Ils doivent donc comprendre l’importance de leur travail collectif.

Application et coûts opérationnels

Votre entreprise doit se préparer aux coûts opérationnels et d’application. Cela peut couvrir l’investissement d’argent dans l’administration, la gestion, la formation et la documentation.

En outre, il est possible de rencontrer des frais de back-office négociables. Cela s’applique lors de la détermination des dates d’audit.

Frais de voyage

Même lorsque vous obtenez un organisme de certification local, son agence peut être éloignée de l’emplacement de votre organisation. Les succursales peuvent varier, ce qui peut entraîner des frais de déplacement supplémentaires.

L’avantage d’opérer localement est qu’un petit organisme de certification peut offrir un service plus personnalisé. Par la suite, réduire les coûts de certification.

Notez que certains organismes peuvent inclure le tarif journalier ou l’hébergement dans leur devis.

Par conséquent, assurez-vous de vérifier si l’organisme de certification donne un prix juste sur le nombre de jours requis pour l’ensemble du processus. L’offre de prix doit couvrir les frais initiaux et les coûts de la période de certification de trois ans.

Sécurisez un contrat qui identifie ce qui est inclus et non inclus dans le devis. Faites attention aux frais cachés.

Le meilleur moyen est de demander un tarif journalier. Ensuite, déterminez combien de temps cela peut prendre pour auditer votre entreprise. Cela devrait dépendre de la taille, de l’ampleur, de la portée, des processus et des activités de votre entreprise.

Autres services

Certains organismes de certification proposent des services de formation. Ils pourraient également disposer de services spécialisés tels que l’analyse sectorielle, les services d’assurance et les logiciels de conformité.

Soutien

Les organismes de certification jouent également un rôle de soutien en raison de leur capacité à identifier les défauts et à fournir une assistance.

Certains organismes fournissent un soutien sous forme d’ateliers, de formations, de documents modifiables, de modèles gratuits, de consultations individuelles et de webinaires.

Et après?

Bien que les organismes de certification puissent donner un coup de main, il est préférable d’effectuer d’abord les préparatifs nécessaires.

La première étape consiste à acquérir des kits d’outils  qui peuvent aider votre entreprise à se conformer à une norme particulière.


Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *