Abidjan ISO
Partager sur vos réseaux sociaux

Les communes de Yopougon et Port-Bouët participeront, durant quinze mois, à un projet pilote en vue d’être certifiées Iso 37101. Et ce, grâce à un partenariat entre la Direction générale de la décentralisation et du développement local (Dgddl) et l’American national standards institute (Ansi).

– L’ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Richard Bell, a ouvert, le mardi 17 août 2021, un atelier sur le système de management du développement durable au niveau communal, basé sur la norme ISO 37101, au profit des communes de Port-Bout et de Yopougon, organisé par le projet “Alliance for Standards” (Alliance des normes).

L’American National Standards Institute (ANSI) accueille cet atelier dans le cadre d’une convention avec la Direction générale de la décentralisation et du développement local.

“A la fin de cet atelier, les communes de Port-Bout et de Yopougon devraient avoir achevé leur plan quinquennal de développement durable conformément à la norme susmentionnée, ce qui devrait les aider à identifier des partenaires du secteur privé pour les aider à mettre en œuvre le plan”, a expliqué M. Bell.

 

Le fonctionnaire américain a également souligné que l’urbanisation croissante de l’Afrique, en particulier en Côte d’Ivoire, présente à la fois des avantages et des problèmes, tels que des conditions d’insalubrité qui pourraient entraver les investissements et le commerce.


“Le commerce mutuellement bénéfique, selon les États-Unis, stimule le progrès économique. Et, pour stimuler le commerce international, il faut éliminer autant de restrictions et d’incertitudes que possible. Par conséquent, il est essentiel de se conformer aux normes internationalement reconnues”, a fait remarquer M. Bell.

Il a également félicité l’administration ivoirienne et les maires de Port-Bout et de Yopougon pour leur détermination à suivre les normes internationales, qui faciliteront le commerce tout en protégeant l’environnement, la santé et la sécurité, et en renforçant la confiance des citoyens.

Richard Bell a rappelé qu’avant Port-Bout et Yopougon, les Etats-Unis avaient aidé les villes d’Abobo-Baoulé à rédiger leur plan quinquennal de développement durable, en utilisant la même technique de la norme ISO 37101.
Dans le cadre de l’accord de l’Organisation mondiale du commerce sur les obstacles techniques au commerce, le gouvernement américain a déjà investi 350 000 dollars (environ 195 millions de francs CFA) par le biais de l’USAID pour améliorer l’environnement juridique et réglementaire ivoirien.

La Norme internationale ISO 37101 : 2016 a pour but d’aider les communautés locales à devenir plus résilientes, intelligentes et durables en adoptant une approche holistique pour élaborer et mettre en œuvre des stratégies, des programmes, des projets, des plans et des services, ainsi que pour démontrer et communiquer leurs réalisations.


Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *