Partager sur vos réseaux sociaux

Faire fonctionner un système de management de la qualité (SMQ) peut paraître difficile. Gagner la confiance des cadres et des directeurs généraux occupés peut être très difficile. Car ils ont tous mis l’accent sur la stratégie, les budgets, les ventes et les actionnaires. Il est nécessaire de comprendre que si un système de management de la qualité n’est pas légiféré ou réglementé, il est encore plus difficile d’y parvenir. Malheureusement, nombreux sont des cadres supérieurs qui estiment qu’un système de management de la qualité peut toujours être mis en attente pour une prochaine semaine.

Votre mission

La mission la plus importante pour vous entant que responsable QHSE est donc de faire preuve de leadership. Un manque de compétences en leadership peut affecter vos résultats escomptés. Il faut dire que c’est des compétences que vous pouvez développer au fur et à mesure dans votre fonction. Cette compétence en leadership évite d’avoir des politiques et procédures parfaitement formatées.

En point 5.1.1 de la norme ISO 9001, il est dit ceci : L’équipe de direction doit démontrer son leadership et son engagement vis-à-vis du système de management de la qualité en assumant la responsabilité de l’efficacité du système de management de la qualité.

En tant que leader de la qualité, il est crucial pour vous de développer davantage vos compétences multiples.

Les meilleurs leaders pensent et agissent de manière stratégique. Une stratégie clairement définie, à laquelle la haute direction s’est adhérée, vous donnera un élan et une crédibilité. Asseyez-vous avec la direction et élaborez une stratégie de qualité à laquelle tout le monde s’implique. Assurez-vous qu’elle soit étroitement liée à la stratégie de l’organisme et validée par toute l’équipe. Il est donc nécessaire de maintenir la haute direction impliquée en participant au processus de révision du système.

Comment obtenir réellement l’adhésion de toute l’équipe ?

C’est là que vous devez afficher votre compétence en leadership. Vous devez aussi être capable de vendre votre projet SMQ. C’est à vous de vendre constamment les avantages du SMQ aux managers et au personnel. Pour réellement y arriver, vous devez être capable de raconter des anecdotes, d’études de cas et d’histoires où le SMQ a transformé les organisations jusqu’à son plus haut niveau de performance. Repensez, si possible, à vos antécédents professionnels pour obtenir des exemples. Utilisez vos réseaux pour trouver des preuves de réussite. Le site Web ISO.org, contient tout un ensemble d’articles sur les avantages des normes. Si vous avez assez d’exemples et d’histoires inspirantes, il sera beaucoup plus facile pour que vous soyez suivi par votre équipe.

Argumentez pour convaincre

Vous pouvez fournir des exemples avec des données fiables sur le gaspillage, les réclamations clients, etc. Avec des données fiables à l’appui, vous êtes en mesure de fixer des objectifs, mesurer les progrès et satisfaire les utilisateurs.

Dans le cas contraire, vous devrez également sensibiliser votre équipe aux coûts liés à la disparition progressive d’un système de management de la qualité. Le taux de réclamation client peut être élevé. Les coûts de non qualité sont plus élevés que faire de la qualité en entreprise. Cela peut aller d’un contrat perdu jusqu’à une poursuite judiciaire selon la gravité de la situation. C’est la façon la moins positive d’ailleurs d’avoir l’écoute de la haute direction.

En point 5.1.1, il est nécessaire de f) communiquer sur l’importance de disposer d’un système de management de la qualité efficace et de se conformer aux exigences liées à ce système ; en g) s’assurant que le système de management de la qualité atteigne les résultats attendus ; en h) incitant, orientant et soutenant les personnes pour qu’elles contribuent à l’efficacité du système de management de la qualité.

Autre compétence en leadership dont vous avez besoin est le courage d’agir si les gens ne suivent pas le système. Vous pouvez être rigide sur certains points, cohérent en démontrant un engagement total envers le processus. Vous devez assumer toutes les responsabilités qui vous ont été confiées. Si vous laissez faire les choses au hasard, sachez bien que vos collègues en déduiront que ces tâches sont sans importance et que l’ensemble du système manque de la pertinence. Et si cela devient la culture dominante dans votre organisme, alors vous avez un désastre coûteux et difficile à corriger.

Diriger un système de management de la qualité peut être difficile, mais nous ne choisirions pas cette responsabilité si nous ne savions pas que les avantages d’un système bien huilé pouvaient apporter d’énormes avantages.

Soyez enthousiaste, informé et stratégique sont des qualités inestimables.

Assurez-vous que vous donnez le meilleur de vous-même dans vos actions.


Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *