Partager sur vos réseaux sociaux

Face aux défis et contraintes que rencontrent nombreuses entreprises au 21e siècle, les managers doivent redéfinir à la fois leur rôle et leurs actions. Comment adapter son leadership aux exigences du monde du travail aujourd’hui et demain ?
Pour y faire face, les dirigeants en général, au-delà de la taille de leur entreprise, doivent en collaboration avec leurs collaborateurs établir la finalité, les orientations et l’implication du personnel en vue d’aligner les stratégies, les politiques, les processus et les ressources nécessaires pour atteindre les objectifs.
Pour bien définir sa politique et les objectifs, l’organisme international de la normalisation (ISO) a mis en place depuis quelques années la norme ISO 9001 relative au système de management de la qualité dont la version récente est de 2015.
Selon la norme ISO 9001, l’établissement de la finalité, les orientations et l’implication du personnel permettent à un organisme d’aligner ses stratégies, politiques, processus et ressources afin d’atteindre ses objectifs.
Les bénéfices dans la mise en œuvre de ses exigences sont nombreux. L’augmentation de l’efficacité dans l’atteinte des objectifs de l’organisme et la meilleure coordination des processus de l’organisme sont les principaux bénéfices. Le leadership améliore la communication entre les différents niveaux et fonction de l’organisme en améliorant aussi la capacité de l’organisme et son personnel à fournir les résultats escomptés.

•Comment agir en leader quand ça ne va pas
Pour agir en leader quand ça ne va pas demande de communiquer clairement la vision, la mission, la stratégie, les politiques et les processus de l’organisme et ainsi que les moyens incitatifs qui vont avec l’atteinte des objectifs.
Créer et soutenir des valeurs partagées, des modèles de comportement en termes d’équité et d’éthique a tous les niveaux de l’organisme tout en établissant une culture de confiance et d’intégrité dans l’organisation à laquelle vous appartenez.

•Créer les opportunités
Etant leader dans un monde incérant, il est prépondérant de développer ses compétences les plus intuitives en apprenant davantage des autres en se formant chaque jour sur des sujets qui vous exigent des connaissances pour mieux jouer votre rôle de manager.

•La valeur du management de la qualité
Etant dirigeant, il est essentiel d’encourager toute l’équipe à l’engagement de la qualité, cette nouvelle voie dans laquelle l’entreprise s’engage et ceci, à tous les niveaux de l’organisme. Dans les années à venir, les leaders vont devoir faire face à des défis auxquels ils sont peu préparés. Par exemple, en moins d’un demi-siècle on est passé du contrôle de la qualité au système de management de la qualité.

Les technologies et la nouvelle façon de mener des équipes éliminent considérablement les frontières et des univers clos. D’où la nécessité des leaders d’apprendre à gérer son appartenance à une multitude de communautés, à piloter la création de valeur dans un contexte plus ouvert et à la fois plus incertain. De telles atmosphères exigent d’apprendre rapidement et désapprendre par la suite pour s’adapter une nouvelle fois à d’autres compétences.
Elles conduisent aussi à repenser le rôle des managers en sachant que les dirigeants à tous les niveaux sont des exemples positifs pour le personnel de l’organisme.
La direction d’un organisme fort exige de se donner les moyens de gérer l’incertitude, pour soi et ses équipes en s’assurant que le personnel dispose des ressources, de la formation et de l’autorité nécessaires pour agir de façon responsable.


Partager sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *